Portail de l’accueil temporaire

et des relais aux aidants

Vous êtes iciActualitésLa Belgique, une terre d’accueil contrastée (Vivre ensemble, mars 2008) et un conseil général du Nord génial

La Belgique, une terre d’accueil contrastée (Vivre ensemble, mars 2008) et un conseil général du Nord génial


La région wallonne accueille quelques  5 000 enfants et adultes handicapés mentaux.
Cette migration, historique, est devenue problématique depuis qu’elle a été érigée en système de l’exil à l’échelle nationale. Et ce, pour pallier le manque de places en France. Non exempt de dérives, cet accueil en Belgique est souvent un viatique pour les familles, qui plus est quand leur enfant est atteint d'autisme.

 

Tiens, au fait, le beau garçon qui est en photo de couverture sur l'article de l'UNAPEI est resté en accueil temporaire dans le Pas-de-Calais durant quelques semaines avant son admission en Belgique en 2004. Il est ressortissant du département du Nord dont le conseil général n'a toujours pas réglé les 11 857,00 € qu'il doit à la structure d'accueil temporaire en question. Ce même conseil général a également des dettes dans d'autres maisons d'accueil temporaire voisines, mais il paraît qu'il paie très bien ses factures en Belgique ! Cela nous rassure...

 

Sur ce coup là, les schtis du conseil général ont quand même l'air beaucoup moins rigolos que leurs collègues du film...

Date de l'événement: 
Mercredi, Mars 26, 2008

Documents, liens

X

CAPTCHA

Veuillez cocher cette case pour vérifier que vous n'êtes pas un robot !
6 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.