Portail de l’accueil temporaire

et des relais aux aidants

Vous êtes iciActualitésLes 'usines à français' en Belgique

Les 'usines à français' en Belgique

Lors de la première conférence nationale de l’accueil temporaire, Jocelyne Burnotte-Robaye, présidente de l’association ANDAGE et membre de l’association AP3 (cliquez sur le lien ci-dessous pour atteindre le site Internet de cette association ) a présenté les formules d’accueil temporaire dans les différentes régions de Belgique. C’est fort inégal, comme vous pourrez le constater dans les actes de cette conférence à paraître d’ici la fin du mois de novembre.

Au-delà de cette question, elle s’est surtout étonnée de la passivité des Français et de l’absence de volonté politique face au recours aux placements en Belgique qui, loin de se résorber, se développent encore. À des degrés de qualité très différents, à-t-elle précisée, en ajoutant que certains établissements dont le but inavoué est de faire faire des bénéfices à leurs promoteurs sont appelés en Belgique des « usines à Français ».

 

L’association d’Aide aux Personnes Inadaptées Mentales Hors de France (APIM-HF) donne les précisions suivantes :

-       3000 personnes, majoritairement handicapées mentales, sont accueillies dans des établissements belges

-       1500 d’entre elles sont accueillies dans des établissements conventionnés par la sécurité sociale française, pour la moitié leur âge est supérieur à 18 ans

-       1500 relève d’un financement d’aide sociale dont 250 de l’aide sociale de l’état (CAT) et 1250 de l’aide sociale des départements (     au moins 30 départements sont concernés)

-       1200 personnes bénéficient d’une protection juridique adulte

-       Le département du Nord est concerné pour 50% de l’effectif accueilli en Belgique.

 

Cette situation a déjà été dénoncé, en particulier dans un rapport parlementaire de M. Jean-François CHOSSY en 2002 et dans le rapport sur la situation des personnes autistes en France du même auteur. Le Creai de la région Nord/Pas-de-Calais y est revenu récemment.
Et ce scandale n’a pas l’air d’être prêt de s’arrêter pour autant.

Date de l'événement: 
Lundi, Octobre 25, 2004

Documents, liens

X

CAPTCHA

Veuillez cocher cette case pour vérifier que vous n'êtes pas un robot !
11 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.