Portail de l’accueil temporaire

et des relais aux aidants

Vous êtes iciActualités La stratégie pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement (TND) 2018-2022

La stratégie pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement (TND) 2018-2022

Le Premier ministre et la secrétaire d'état chargée des personnes handicapées ont présenté le 6 avril dernier la stratégie pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement (TND) 2018-2022.

Cette stratégue repose sur 5 engagements phares :

  • Engagement 1 : renforcer la recherche et les formations
  • Engagement 2 : mettre en place les interventions précoces prescrites par les recommandations de bonnes pratiques
  • Engagement 3 : garantir la scolarisation effective des enfants et des jeunes
  • Engagement 4 : favoriser l’inclusion des adultes
  • Engagement 5 : soutenir les familles

De manière très ciblée sur l'engagement 5, la priorité est notamment donnée à :

- L'information des familles et des aidants notamment sur les services existants de proximité avec la mise en place d'un annuaire sur le modèle du site « pour les personnes âgées.fr » qui permettra en particulier l’identification des aides et services de proximité par des référencements géolocalisés et s’articulera avec l’ensemble des sites des partenaires de cette politique, en premier lieu, des conseils départementaux et des MDPH

- La poursuite des objectifs du 3ème plan autisme relatifs à la formation des aidants

- L’accès favorisé au répit et à un accompagnement en cas de situations critiques. La prévention de l’épuisement des familles et des aidants nécessite une reconnaissance des besoins de répit et une diversification des réponses proposées. L’hétérogénéité et la singularité des configurations familiales imposent de rechercher des réponses souples, évolutives, adaptées et adaptables en matière de répit. La flexibilité des services proposés est clairement

identifiée comme l’un des facteurs majeurs d’utilisation par les familles.

La stratégie nationale s'attache ainsi à généraliser des plateformes de répit pour rendre visible les offres existant sur les territoires (solutions temporaires de garde pour les enfants ou d’hébergement pour les adultes autistes). Ces plateformes, qui existent déjà pour les personnes âgées en perte d’autonomie, seront des lieux d’information pour aider les proches à accompagner une personne autiste, apporteront un soutien individuel ou en groupe aux proches et proposeront des solutions de répit, y compris à domicile. Elles devront rendre visible et accessible l’offre existante des collectivités territoriales, des CAF comme de l’ensemble des acteurs présents (établissements et services médico-sociaux).

 

Documents, liens

X

CAPTCHA

Veuillez cocher cette case pour vérifier que vous n'êtes pas un robot !