Portail de l’accueil temporaire

et des relais aux aidants

Vous êtes iciActualitésUne maison de répit pour le handicap psychique

Une maison de répit pour le handicap psychique

La Maison Répit "Epsylan" à Blain (Loire-Atlantique), s'adresse aux personnes seules souffrant de troubles psychiques.

Par Rédaction Châteaubriant le 28 Juin 21 à 9:10

La Maison Répit, installée sur le site Epsylan à Blain (Loire-Atlantique) et gérée par l'association Les eaux vives - Emmaus -, a officiellement lancé son activité lors de ses portes ouvertes, le 17 juin 2021.

Cécilia Le Loch, cadre de santé explique : « Nous avions fait une inauguration en octobre dernier, mais pour les professionnels de santé uniquement. Aujourd’hui, ces portes ouvertes sont pour les usagers et les aidants qui ne connaissent pas ce dispositif. »

Un séjour hors de leur lieu de vie

« Le dispositif novateur de la Maison Répit, indique Léa Vrignaud, cheffe de service au Pôle Nord Loire des Eaux Vives/Emmaüs, est un dispositif social, qui s’adresse à des personnes seules, de plus de 18 ans, souffrant de troubles psychiques.

« Il s’adresse à des patients bénéficiant d’un suivi par des professionnels d’Epsylan qui nécessitent un séjour en dehors de leur lieu de vie habituel pour des raisons liées à leur environnement et/ou leur entourage. »
Léa Vrignaud

Lors de ces portes ouvertes, les usagers ont découvert les lieux en présence de l’équipe référente qui a ainsi pu, précise Cécilia Le Loch, « répondre à leurs questions et in fine faciliter leur venue. La maison qui propose quatre places, n’est pas occupée en continu par manque de connaissance du dispositif des usagers qui peuvent être des patients ou des aidants. »

Une alternative à l’hospitalisation

La cheffe de service de l’association déclare : « Même si, entre patients et usagers, ils en parlent entre eux, il est important de leur faire visiter le lieu qui peut être une alternative et permettre d’éviter une hospitalisation temps plein dès lors qu’elle n’est pas cliniquement nécessaire. Ce dispositif peut également être une opportunité pour des personnes hospitalisées stabilisées de pouvoir se confronter à leur projet d’autonomisation par le logement. »

Cet espace de vie propose aux usagers une mise à distance de leur environnement habituel, une confrontation à la réalité de la vie dans un logement, tout en étant accompagnés socialement par des professionnels de l’association Les Eaux Vives/Emmaüs et du point de vue clinique par leurs référents habituels.

La cadre de santé, Cécilia Le Foch indique que l’offre d’accueil a évolué depuis l’ouverture.

« Nous nous sommes aperçus que pour certains, la semaine complète, c’était trop long. Nous proposons désormais des accueils qui vont du lundi au vendredi. Nous répondons à un besoin. »
Cécile Le Floch

La Maison Répit propose désormais les accueils suivants : séjour d’une semaine, du lundi au lundi, séjour de deux semaines, du lundi au lundi, séjour de cinq jours, du lundi au vendredi.

« Depuis son ouverture, la Maison Répit a accueilli sept femmes et vingt hommes répartis de la manière suivante : cinq séjours d’une semaine. 15 séjours de deux semaines et cinq séjours de cinq jours », indique la cadre de santé.

X

CAPTCHA

Veuillez cocher cette case pour vérifier que vous n'êtes pas un robot !
4 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.