Portail de l’accueil temporaire

et des relais aux aidants

Les anciennes pratiques d’accueil temporaire de certaines institutions sont-elles menacées dans certains cas ?

Certaines structures pratiquent parfois l'accueil temporaire sur des durées supérieures à 90 jours/an : 120 ou 180 jours par exemple. Il fallait bien donner une limite à ce « temporaire » et celle qui a été retenue est couramment admise dans la majeure partie des départements d'une part, et dans les législations étrangères équivalentes d'autre part. Cette limite à 90 jours conditionnera l'accès à des conditions financières particulières. Au delà, il conviendra de parler d'accueil modulable, qui est une pratique très intéressante également, mais à laquelle on ne devrait pas pouvoir associer la possibilité d'une participation financière réduite des usagers (ce point n'étant pas encore traité par la réglementation à ce jour).

X

CAPTCHA

Veuillez cocher cette case pour vérifier que vous n'êtes pas un robot !
6 + 9 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.