Portail de l’accueil temporaire

et des relais aux aidants

Vous êtes iciActualitésCOVID-19 : Mobilisation ciblée de l'accueil temporaire (MAJ 25 mars)

COVID-19 : Mobilisation ciblée de l'accueil temporaire (MAJ 25 mars)

Le communiqué de presse du Secrétariat d'État chargé des Personnes Handicapées (téléchargement en bas de page) actualise, suite aux annonces du 14 mars du Premier Ministre, les mesures pour les personnes en situation de handicap vivant à domicile et/ou accompagnées en établissement médico-social, dans le cadre de l’épidémie de Covid-19.

Pour soutenir les personnes handicapées vivant à domicile seules et ne pouvant y rester la ministre appelle à la mobilisation des solutions d'accueil temporaire dans les territoires.

Des précisions comme les suivantes sont apportées et actrualisées régulièrement dans une Foire aux questions (téléchargeable en bas de page) :

" Je travaille dans une structure d’accueil temporaire. Est-ce qu’elle va fermer ?

Les ARS organisent en lien avec les organismes gestionnaires l’identification de la ou des structures d’accueil temporaire qui doivent rester ouvertes sur le territoire pour assurer l’accueil en urgence de personnes handicapées vivant à domicile :

-  dont l’accompagnement ne peut plus être assuré par les services habituels ;
-  ou dont le proche aidant est hospitalisé ou nécessite du répit.

Si votre structure d’accueil temporaire est fléchée comme structure de recours pour le territoire dans le cadre de la gestion de crise, alors votre structure restera ouverte ; ses capacités d’ouverture pourront être adaptées en fonction du nombre de personnes à accueillir et des ressources disponibles.

Si une personne dont le proche est hospitalisé pour infection par le Coronavirus doit être accueillie en urgence dans votre structure d’accueil temporaire, la personne est accueillie dans une zone de confinement prévue par la structure et isolée dans sa chambre jusqu’à nouvel ordre. L’objectif est d’éviter d’hospitaliser la personne dans un contexte de surcharge de l’activité hospitalière.

Vous pouvez voir l'exemple d'une structure de recours dans le Haut-Rhin sur cette page
La liste des structures mobilisées fera l'objet d'une communication prochaine du ministère.

Vous pouvez par ailleurs prendre connaissance du message vidéo de la Secrétaire d'État en charge des personnes Handicapées en date du 18 mars en le téléchargeant sur ce lien


Les précisions suivantes sont apportées le 20 mars dans une Foire aux questions (téléchargeable ci-dessous

Quelles solutions de répit pour les aidants ?

Les internats ainsi que des accueils temporaires de recours sont maintenus ouverts en nombre suffisant pour permettre des solutions de répit ou des accueils en urgence du domicile. 

Les capacités d'accueil temporaire pourront être notamment mobilisées dans les cas où un proche aidant serait malade ou une personne vivant seule ne disposerait plus d’une continuité d’accompagnement suffisante.

Pour les personnes déjà accompagnées par un établissement ou service médico-social, elles doivent signaler toute difficulté de maintien du confinement au domicile en appelant le numéro d'astreinte ou le numéro habituel de l'établissement ou service qui les accompagne habituellement.

Pour les personnes vivant seules à domicile, elles doivent signaler sans délai leurs difficultés à la MDPH de leur département.

...

Une attention est prêtée à la capacité des familles et des proches aidants à soutenir à court terme et sur la durée la prise en charge de leur proche. Afin d’éviter une rupture de parcours et/ou l’épuisement de l’aidant, les intervenants médico-sociaux au domicile veillent à repérer les facteurs de fragilisation de l’aidant et proposent des temps de répit et/ou l’orientation en accueil temporaire de la personne aidée, en concertation avec chacun.
 

Documents, liens

X

CAPTCHA

Veuillez cocher cette case pour vérifier que vous n'êtes pas un robot !
7 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.