Portail de l’accueil temporaire

et des relais aux aidants

Vous êtes iciActualitésLa Cour des Comptes épingle les retards dans le déploiement des dispositifs de répit

La Cour des Comptes épingle les retards dans le déploiement des dispositifs de répit

La Cour des Comptes, dans son rapport sur l'Évaluation de la politique en direction des personnes présentant des troubles du spectre de l’autisme de décembre 2017, met en avant le retard pris sur le programme de développement des dispositifs de répit fixé dans le 3ème Plan Autisme (2013-2017).

Au 1er mars 2017, le taux de programmation des autorisations d’engagement allouées à la création de telles places pour 2014-2016 était de 64 % au niveau national, le taux d’autorisation effective de 25 % et le taux d’installation effective de 18 %.

Ainsi, alors même que le nombre de places identifiées dans l’enquête ES 2014 était très limité, aussi bien pour les enfants que pour les adultes, "l’effort de rattrapage nécessaire n’a pas véritablement été entrepris". La France accuse donc un retard sensible.

 

X

CAPTCHA

Veuillez cocher cette case pour vérifier que vous n'êtes pas un robot !
9 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.