Portail de l’accueil temporaire

et des relais aux aidants

Vous êtes iciActualitésLE CESE préconise un bilan des dispositifs de soutien aux aidants et spécialement l’accès et l’exercice du « droit au répit »

LE CESE préconise un bilan des dispositifs de soutien aux aidants et spécialement l’accès et l’exercice du « droit au répit »

Le CESE veut faire de la lutte contre l'isolement social une grande mobilisation sociale. Cet avis a fait l'objet d'un vote à l'unanimité le 17 juin dernier à la suite de la présentation du rapport intitulé "Combattre l'isolement social pour plus de cohésion et de fraternité".

Les proches aidants ont évidemment été repérés parmi les populations sensibles, du fait de leur engagement auprès de leur(s) aidé(s), eux-mêmes également en situation d'isolement eu égard à l'âge ou la maladie. C'est pourquoi, le CESE préconise notamment un premier bilan des dispositifs de soutien aux proches aidant(e)s issus de la loi du 29 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement, et spécialement l’accès et l’exercice du « droit au répit » intégré à l’APA.

Il propose aussi d'étudier les aménagements du temps et des horaires de travail des aidant(e)s et d’examiner les moyens de faciliter et simplifier l’accès aux aides professionnelles qui constituent le premier soutien aux aidants familiaux.

Rappelons enfin que le Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge a inscrit à son programme de travail pour 2017 ce thème transversal, sous l’intitulé «Disposer de temps et de droits pour s’occuper de ses enfants, de sa famille et de ses proches en perte d’autonomie».

 

 

Documents, liens

X

CAPTCHA

Veuillez cocher cette case pour vérifier que vous n'êtes pas un robot !
2 + 9 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.