L'expérimentation SARAH Territoire

L’expérimentation SARAH Territoire est conduite avec par le GRATH avec les départements qui le souhaitent.

Elle vise à mettre en place un dispositif de rapprochement et d’analyse automatisés d’un nombre défini d’items communs aux bases de données des logiciels SARAH ESMS ® et des logiciels métier utilisés par les MDPH/MDA participantes.

Le logiciel SARAH Territoire ® permettra d'obtenir à échéance déterminée ou en temps réel divers états dont le contenu pourra être affiné en cours d'expérimentation. On y trouvera par exemple  :

  • Alertes : sur différences de situations connues pour les usagers entre MDPH et ESMS
  • Suivi des orientations : état général et par type d’établissement,
    état des entrées/sorties d’ESMS, état général nominatif
  • Suivi des besoins : état comparatif mesures suivies d’effet ou non de date à date,
  • Suivi de la liste d'attente : évolution de la pression de la liste d’attente de date à date

Comment participer à l'expérimentation SARAH Territoire ?
Les MDPH et Conseils généraux qui souhaitent participer à l'expérimentation SARAH Territoire doivent contacter le GRATH qui pourra venir faire une présentation de la démarche.

Déclaration à la CNIL
Le principe de fonctionnement du logiciel SARAH Territoire repose sur le rapprochement de données nominatives appartenant à deux logiciels distincts et à ce titre il doit faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès de la CNIL. L’initiative de la demande appartient à chacun des Conseils Généraux participants.

Toutefois, compte tenu des travaux en cours sur l'évolution de la norme et des protocoles du Système d'Information de l'Autonomie (SIPAPH), l'expérimentation est conduite dans un premier temps à partir de bases créées par le GRATH dans des logiciels SARAH ESMS de développement et par les MDPH/MDA participantes sur des fichiers d'extraction fictifs.