Le développement des dispositifs de répit promu dans la stratégie nationale de santé 2018-2022

Un décret du 29 décembre 2017, signé par une vingtaine de ministre concernés par sa mise en œuvre, définit quatre axes majeurs de la politique de santé pour les années à venir :

  1. priorité à la prévention,
  2. lutter contre les inégalités sociales et territoriales d'accès à la santé,
  3. garantir la qualité, la sécurité et la pertinence des prises en charge,
  4. innover pour transformer notre système de santé en réaffirmant la place des citoyens.

C'est dans ce 4ème axe qu'est réaffirmée la place des usagers dans le système de santé, comme acteurs de leur propre parcours de santé, mais aussi en accompagnant les aidants. A ce titre il est énoncé qu'il sera nécessaire à l'avenir :

  • d'améliorer le repérage et la reconnaissance du rôle des aidants de personnes âgées, handicapées ou de personnes atteintes d emaladies chroniques notamment par le personnel soignant et les établissements de santé,
  • de développer les dispositifs de répit dans les territoires,
  • de promouvoir la formation des professionnels de santé au repérage et la prise en charge des aidants en difficulté
  • de mettre en place un guichet unique permettant aux aidants de connaître les aides à leur disposition dans les territoires.