Aidants : proposition de loi pour une reconnaissance sociale

 

Après la "mission flash" sur les aidants familiaux, son rapporteur, Pierre Dharréville et ses collègues du groupe Gauche démocrate et républicaine ont déposé une proposition de loi "pour une reconnaissance sociale des aidants".

L'objectif affiché est "de jeter les bases d'un statut pour les proches aidants à travers différentes mesures visant à leur accorder des droits effectifs et une reconnaissance sociale" centré néanmoins sur les salariés-aidants :

  • un congé rémunéré et plus long
  • davantage de souplesse et une prise en compte pour la retraite.

La proposition de loi ne reprend pas certaines préconisations de la mission flash qui auraient pu concerner les aidants inactifs (la majorité), comme le développement des solutions et des structures de répit ou l'amélioration du suivi de la santé des proches aidants, exposés à des risques pour leur santé physiques et psychologique.